Type de diplôme : Licence (LMD)

Licence Sciences biomédicales

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

Mention: Sciences biomédicales

  • Crédits ECTS

    180 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Durée

    3 ans
  • Composante(s)

  • Langue(s) des enseignements

    Français

Présentation

L’Université de Paris développe l’originalité de certaines de ses formations en tirant parti de la collaboration entre scientifiques, médecins, odontologistes et pharmaciens afin de déboucher sur des créneaux professionnels demandeurs dans les domaines des sciences, de la santé et du médicament, et attirer des étudiants particulièrement motivés par l’interface sciences fondamentales – sciences Biomédicales.

Le programme de cette licence est construit dans la perspective d’un approfondissement des compétences disciplinaires, avec le souci constant de l’interface, et une orientation progressive et accompagnée vers des parcours spécialisés s’appuyant sur la biologie ou la chimie, la biochimie ou la physique ou les sciences cognitives associées à l’ergonomie.

Cette licence est déclinée avec un itinéraire « enseignement » qui permet de candidater en master MEEF. Dans le cadre de parcours bi-diplômant, il est possible également d’acquérir en trois ans une seconde licence Paris Descartes en droit, en économie-gestion, en psychologie ou en mathématiques. Cette licence offre également un accès santé en filière kinésithérapie, médecine, odontologie, maïeutique et pharmacie.

Parcoursup 2020: ouverture du parcours Licence Accès Santé (L.AS) en L1 Sciences biomédicales

A partir de la rentrée 2020, la Licence Sciences biomédicales permet via Parcoursup de candidater dans le parcours L.AS.

Objectifs

La licence Sciences Biomédicales permet d'acquérir une solide formation générale en sciences de la vie notamment en biochimie, biologie humaine (physiologie, génétique, neurobiologie, immunologie….), chimie, physique, et éventuellement en sciences cognitives et ergonomie. La spécialisation progressive permet des poursuites d’études variées en master (soit très orientée dans une des matières scientifiques socles, soit à l’interface). Attention, ne comportant ni biologie animale ou végétale, ni géologie, cette licence n’est pas indiquée pour les étudiants qui souhaiteraient se diriger vers l’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre.

Les parcours bi-diplômants ont pour objectif d’offrir un large panel de poursuite d’études (dans la continuité d’une seule des deux licences ou à l’interface des deux) et permettent d’envisager des métiers où la bi-compétence serait un atout.

Pour les étudiants ne souhaitant pas continuer en master scientifique, la licence offre des passerelles en L1, en L2 et L3 vers d’autres poursuites d’études (filières de santé, pédicurie podologie, L3 professionnelles, école d’ingénieurs, Sciences Po…).

Savoir-faire et compétences

La licence Sciences Biomédicales permet d’acquérir des compétences référencées dans les mentions sciences pour la santé, physique-chimie ou sciences de la vie. En fonction des itinéraires, ces compétences disciplinaires, préprofessionnelles et transverses peuvent être plus ou moins approfondies.

Les compétences disciplinaires portent sur la maitrise de théories et concepts fondamentaux en biologie humaine, chimie, physique du vivant, biochimie, l’acquisition de la démarche scientifique, la maitrise des techniques courantes en biologie, biochimie, physique et chimie, l’analyse, l’interprétation voire la modélisation de données.

Les compétences préprofessionnelles et transverses permettent la maitrise des outils numériques et l’acquisition de techniques de communication à l’écrit et à l’oral, avec ou sans support, en français et en anglais. La licence permet d’apprendre à travailler en équipe, et en autonomie, à prendre des initiatives, du recul et à se remettre en question.

Précision du rythme

La licence est organisée en 6 semestres de 13 à 16 semaines chacun. Le volume horaire hebdomadaire est d’environ 20h, il faut prévoir 1h de travail à la maison pour 1h d’enseignement à l’Université

 

Niveau d'études viséBAC +3

Niveau d'entréeBac

Régime d'étude

  • Formation initiale
  • Formation continue

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Langue(s) des enseignementsFrançais

StageOptionnel (durée libre)

Stage à l'étrangerOptionnel (durée libre)

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Partenariats

    Organisation

    Organisation de la formation

    La formation est assurée à plein temps. Le volume horaire (hors travail personnel) est d’environ 250 heures par semestre. Toutes les UE (fondamentales, complémentaires et transverses) proposées s’étendent sur un semestre. L’enseignement est constitué selon les disciplines de cours magistraux, de travaux dirigés, de cours-TD, de travaux pratiques, de projets ou stage (évaluation par rapport, présentation de poster, soutenance). En première année, les matières fondamentales enseignées sont la biologie, la physique, la biochimie, la chimie. Les matières complémentaires et transverses sont les mathématiques appliquées aux sciences, l’orientation, la méthodologie de travail universitaire, l’informatique et l’anglais).

    Certaines UE sont dispensées en pédagogie inversée ou autres modes innovants (évaluation par les pairs), d’autres s’appuient sur des modes hydrides alliant une partie présentielle ou distancielle. De nombreuses activités pédagogiques se pratiquent sur des plateformes numériques dédiées.

    En ce qui concerne les parcours bi-diplômants, les UE transverses sont mutualisées entre les deux licences, et les étudiants sont dispensés d’UE complémentaires de manière à leur permettre de gérer les deux formations en parallèles (ils passent dans chaque licence environ 2/3 des UE).

    Stages

    Fortement recommandé, le stage est cependant facultatif. Les étudiants sont incités à parfaire leur formation théorique par un stage dès que possible, mais ils ont le plus souvent lieu entre la deuxième et troisième année ou en fin de formation. Un stage durant au moins 5 semaines peut être valorisé dans le cadre d’une UE transverse à choix du S6. Le bureau des stages peut accompagner les étudiants dans leurs recherches et démarches.

    Plusieurs UE s’inscrivent dans le cadre d’une démarche projet tutoré, en particulier le travail d’étude et de recherche (UE obligatoire) se déroulant de décembre à mai en troisième année.

     

    Contrôle des connaissances

    Une UE est notée de 0 (note la plus basse) à 20 (note la plus haute), mais peut aussi donner lieu à une validation sans note dans le cadre de parcours particuliers. Les UE font l’objet soit d’un contrôle continu intégral, soit d’un contrôle continu associé à un examen terminal, soit d’un examen terminal uniquement. Les UE sont associées à un nombre d’ECTS (3, 6, 9). Certaines UE peuvent être évaluées via un rapport écrit ou un compte-rendu écrit, via la conception et présentation d’un poster ou une soutenance orale.

    Pour valider chaque semestre (30 ECTS), il faut obtenir la moyenne (pondérée par le nombre d’ECTS) dans le bloc d’UE fondamentales, la moyenne semestrielle (pondérée par le nombre d’ECTS) entre toutes les UE (fondamentales, complémentaires, transverses). Une session « seconde chance » est organisée en cas de non validation en session initiale.

    Pour valider la licence, il faut acquérir 180 ECTS.

     

     

    Tutorat

    L'association étudiante Amicale Paris Sciences affiliée à la Licence Sciences biomédicales accompagne les étudiants tout au long des trois années de leur formation au travers du pôle Pédagogie

    Aménagements particuliers

    Des aménagements de conditions d’études et de modalités de contrôle de connaissances et de compétences peuvent être proposés aux étudiants en régimes spécifiques (étudiants salariés, étudiants sportifs ou artistes de haut niveau, étudiants en situation de handicap, étudiants en parcours bi-diplômant, étudiants chargés de famille).

    Certains aménagements peuvent aussi être proposés aux étudiants suivant un parcours enrichi (semestre avec plus de 30 ECTS), ou suivant des UE ne correspondant pas à l’année d’inscription universitaire (ex UE de L1 en retard pour un étudiant autorisé à s’inscrire administrativement en L2).

    Tous les aménagements sont consignés dans le contrat de réussite de l’étudiant.

    Admission

    Sont autorisés à s'inscrire

    Cette licence scientifique pluri et transdisciplinaire s’adresse à des lycéens disposant d’une formation scientifique solide (bac S) et d’une appétence pour toutes les sciences et plus particulièrement pour les thématiques scientifiques liées à la santé humaine. Il faut également être curieux, et être prêt à travailler beaucoup !

    Pour les étudiants en parcours bi-diplômant, il faut en plus vérifier les attendus de l’autre licence, avoir un sens de l’organisation très développé, et une très forte capacité de travail sur le long terme.

    Modalités de candidature

    L’admission en L1 (y compris parcours bi-diplômant) se fait exclusivement via la plateforme Parcoursup, ou par la plateforme « Etudes en France » ou par procédure dossiers blancs ou verts. Les candidatures sont étudiées par la commission d’examen des vœux (Parcoursup) ou par la commission pédagogique (Etudes en France).

    Le dépôt de candidature pour intégrer la L2 et la L3 se fait sur le site de la Faculté des Sciences Fondamentales et Biomédicales ou sur la plateforme « Etudes en France », ou par procédures dossiers blancs ou verts. Les candidatures sont étudiées par une commission pédagogique (dossier académique, motivation, capacité d’accueil en L2 ou en L3).

     

    Et après ?

    Taux de réussite

    92%*

    Passage de L1 en L2 pour les néo-bacheliers : 58%**Source : Apogée au 03/12/2019

    Poursuite d'études

    Poursuite d'études : 98%*

    *Données issues de l'enquête réalisée par l’Observatoire de la vie étudiante en décembre 2018 auprès de l’ensemble des diplômés de Licence de l’année universitaire 2017-2018, 6 mois après l’obtention du diplôme.

    Le titulaire de la licence Sciences Biomédicales peut postuler à un master du domaine Sciences, Technologie, Santé aussi bien en France qu’à l’étranger. Le choix du master doit se faire en cohérence avec le parcours scientifique de L3 (parcours chimie-physique, chimie-biochimie, chimie-chimie physique, biologie des agents infectieux-biochimie, neurobiologie-biochimie, neurobiologie-physique, neurobiologie-sciences cognitives ergonomie, sciences cognitives ergonomie-physique).

    Les étudiants diplômés d’un parcours bi-diplômant peuvent accéder à un master en lien direct avec l’autre licence (droit, mathématiques, économie-gestion, psychologie) ou à l’interface des deux disciplines.

    Il est également possible d’intégrer sous conditions des masters de Sciences Po ou des écoles d’ingénieurs (admission sur titre) dont l’ISEP avec qui nous disposons d’une convention.

    La licence Sciences Biomédicales permet également d’accéder à une deuxième année de filière santé dans le cadre des parcours accès santé.

    Insertion professionnelle

    Le taux d’insertion en sortie de licence est très faible. 98% des diplômés poursuivent leurs études dont 85 % en master. Le taux d’insertion professionnelle post-master est globalement de 95%, 30 mois après l’obtention du diplôme de Master.

    Les secteurs d’activités sont variés : agroalimentaire, biotechnologies, chimie, cosmétologie, environnement, enseignement, culture, recherche, santé…..

    Les catégories socioprofessionnelles auxquelles accèdent les diplômés après master sont 75% ingénieurs, cadres, professions libérales, professions intellectuelles supérieures et 19% personnel de catégorie A de la fonction publique.

    Passerelles

    Au cours du premier semestre, il est possible d’accéder au DU PaRéo (Université de Paris) et après le premier semestre, possibilité d’entrer en S2 d’un autre parcours de licence (décision soumise à l’avis de la commission pédagogique de la formation demandée), ou dans un BTS ou DUT ouvrant en février.

    En fin de L1, il est possible de rejoindre des études de kinésithérapie (ADERF, IFMK ASSAS), de médecine de pharmacie ou d’odontologie (via le parcours accès santé) ou de pédicurie-podologie (EFOM).

    Après la L2, il est possible de quitter le parcours de la licence générale pour préparer une licence professionnelle (par exemple à l'Université de Paris « maintenance et technologie : technologie médicale et biomédicale »), ou bien d’intégrer une L3 Sciences de l’éducation (Université de Paris).

    En fin de L3, il est possible de bénéficier de la dispense d’épreuves écrites pour accéder à certains Master de Sciences PO (sous conditions) et également de postuler à l'ISEP avec qui nous disposons d'une convention (sous conditions).

    En choisissant la Licence Accès Santé, l’étudiant suit une première année de licence disciplinaire (60 ECTS) qui correspond le mieux à son projet (économie et gestion, droit, chimie, STAPS…) et qui propose une mineure « accès santé » (12 ECTS compris dans les 60 ECTS ou en plus selon la L.AS choisie) pour la ou les filières de Santé qui l’intéresse(nt). Au sein de cette Licence, il suivra donc des enseignements supplémentaires liés à la mineure « accès santé ».

    Contact(s)

    Composante(s)

    Lieu(x) de la formation

    • Campus Saint Germain des Prés
    • Responsable du diplôme
      Karine Le Barch

      Email : karine.le-barch @ parisdescartes.fr

      Dominique Bonnefont Rousselot

      Email : dominique.bonnefont-rousselot @ parisdescartes.fr

    Contact(s) administratif(s)

    • Marie-Pierre Kermoisan

      Gestionnaire de scolarité L1

      Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales45 rue des Saints Pères 75006 ParisTél : 01 76 53 46 67

      Email : scola.licence1 @ biomedicale.parisdescartes.fr

    • Pascale Lesoin

      Gestionnaire de scolarité L2

      Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales45 rue des Saints Pères 75006 ParisTél : 01 76 53 46 68

      Email : scola.licence2 @ biomedicale.parisdescartes.fr

    • Corinne Dumas

      Gestionnaire de scolarité L3

      Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales45 rue des Saints Pères 75006 ParisTél : 01 76 53 46 62

      Email : scola.licence3 @ biomedicale.parisdescartes.fr

    International

    Poursuite d'études à l'étranger

    Très peu d’étudiants poursuivent leurs études à l’étranger.

    Mobilité internationale

    Accompagnés de la cellule internationale de la Faculté des Sciences Fondamentales et Biomédicales, les étudiants sont invités à monter leur projet d’études dès la fin du S3 de manière à partir un semestre (S5 ou S6) ou l’année complète de L3 dans le cadre de programme Erasmus ou BCI. Presque 10 étudiants par an effectuent au moins un semestre de L3 dans le cadre d’une mobilité internationale.

    En Europe, nos étudiants sont accueillis à Londres (Imperial Collège), à Séville (Pablo de Olavide), Barcelone, Lisbonne… Au Canada, ils peuvent étudier à Montréal, Sherbrooke…. Il est possible de d’établir des programmes d’études aussi bien en itinéraire biologie ou chimie.

    Les étudiants en parcours bi-diplômant peuvent également partir étudier un an à l’étranger mais dans ce cas, ils acquièrent les deux licences en quatre ans (ils effectuent un L3 en France dans une des deux licences, et le second L3 en mobilité l’année d’après ou inversement).

    Nous contacter

    12, rue de l’École de Médecine
    75270 Paris Cédex 06 - France
    Tél : (33) (0)1 76 53 16 16

    Accueil