Type de diplôme : Diplôme d'université

DU Criminalistique

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

Spécialité : Criminalistique

  • Durée

    100 heures
  • Composante(s)

Présentation

FORMATION SUSPENDUE POUR L'ANNÉE 2019-2020

Référence formation : BUG11

Responsable de l'enseignement : Pr Marie-France Mamzer, Charles Agostini

Forme de l'enseignement :  en présentiel

Objectifs

Cet enseignement est destiné aux médecins, pharmaciens, dentistes, magistrats, avocats, officiers de Gendarmerie, commissaires de police intéressés par la conduite de l’étude des indices, son interprétation scientifique et sa place dans le cadre de l’administration de la preuve judiciaire .

Les étudiants titulaires d’un diplôme de chirurgien-dentiste peuvent s’inscrire à une semaine de formation supplémentaire en Mars, dédiée à l’odontologie médico-légale.

Précision du rythme

3 périodes de cinq jours, une fois par mois. 90 heures (cours théorique) / 10 heures (travaux pratique) + visite de laboratoire (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale)

Régime d'étude

  • Formation continue

Capacité d'accueil

30 personnes

Organisation

Organisation de la formation

Référence formation : BUG11

Calendrier : L’enseignement théorique se déroulera sur 4 périodes de trois à quatre jours, de novembre à mars (sauf en décembre), une par mois

Moyens pédagogiques et techniques : Les supports pédagogiques sont mis à disposition des stagiaires sur Moodle.

PROGRAMME

Séminaire 1 : Généralités en criminalistique, principes de criminalistique appliqués à la médecine légale et à l'identification humaine (23h)

  • Présentation du Diplôme d’université. Organisation des cours
  • Définition et historique de la criminalistique.La preuve scientifique
  • Organisation de la police technique et scientifique en France
  • La levée de corps et les techniques médico-légales de la scène
  • L'autopsie et les moyens radiologiques médicaux-légaux
  • Pathologies médico-légales thanatologiques : blessures par armes à feu, blessures par armes blanches, blessures contondantes, notions d'accidents de transport, corps découverts dans l'eau, sévices à enfants, asphyxies médico-légales
  • Notions de médecine légale clinique : victimes de violences physiques, agressions sexuelles et notions d'expertise clinique au pénal avec cas concrets
  • Expertises complémentaires après l'autopsie : toxicologie médico-légale post-mortem (possibilités et limites avec cas concrets)
  • Expertises complémentaires après l'autopsie : anatomopathologie (possibilités et limites avec cas concrets)
  • Anthropologie médico-légale et notion d'archéologie forensique
  • Odontologie médico-légale
  • Identification de victimes de catastrophes : principes et cas concrets
  • La scène de crime et sa gestion : principes et cas concrets

Séminaire 2 : Principes de criminalistique appliqués à la scène de crime et expertises criminalistiques en laboratoire. Principes de criminalistique appliqués aux traces d'origine humaine (24h)

  • Morphoanalyse des traces de sang
  • Incendies et explosions
  • Atteintes à l’environnement et criminalistique
  • Analyse chimiques et criminalistique
  • Historique des armes. Notions de balistique générale
  • Balistique lésionnelle
  • Faune et flore forensique : les indices d'origine naturelle
  • Les empreintes génétiques. Le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques
  • Les empreintes digitales. Le fichier automatisé des empreintes digitales
  • Traces de semelles et d’oreilles

Séminaire 3 : Principes de criminalistique appliqués à la toxicologie. Principes de criminalistique appliqués à la mécanique, à l'électronique et à l'informatique. Principes de criminalistique appliqués aux documents, à l'écriture et aux arts (22h)

  • Identification des véhicules
  • Accidentologie et criminalistique, reconstruction accidentologique
  • Toxicologie générale. Techniques analytiques. Stupéfiants. Dopage
  • L’expertise en écriture
  • Faux en art
  • Traces et microtraces
  • Les documents
  • La preuve numérique
  • Le traitement du signal. Notions de biométrie en criminalistiques

Séminaire 4 : Notions juridiques. Principes de l'enquête judiciaire. Criminalistique et renseignement criminel. Cybercriminalité. Interprétation des données en criminalistique. Assurance qualité en criminalistique (22,5 h)

  • L'enquête judiciaire
  • Le renseignement criminel et forensic intelligence
  • Réunion de suivi sur les mémoires
  • Analyse comportementale
  • L’analyse criminelle
  • Assurance qualité en criminalistique. Accréditation, certification, métrologie
  • Environnement juridique en criminalistique
  • L'interprétation des données
  • Visite de laboratoire (Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie Nationale)

Équipe pédagogique
Agostini, Bonnet, Brard, Brunel-Vuidard, Bruniau, Cloux, Cognon, Conigliaro, David, Devemy, Dodier, Dumillard, Fombonne, Gaudry, Lambert-de-Miras, Lechanu, Ledroit, Letrillard, Mazevet, Myskowiak-Dourel, Navarro, Nolot, Partouche, Petit, Quenum, Roussel, Sauleau, Servettaz, Sinnaeve, Subercazes, Suchaud, Vanden-Berghe
 

Contrôle des connaissances

Examen de fin d'études : une épreuve écrite de 3 heures, notée sur 20, coefficient 2.

Pour être autorisés à subir l'épreuve orale, les candidats doivent avoir obtenu une note au moins égale à 16/40 à l'épreuve écrite :

  • une épreuve orale, notée sur 20, coefficient 1
  • un mémoire, noté sur 20, coefficient 1

Cependant, le candidat doit :

  • satisfaire aux conditions d'assiduité
  • avoir obtenu une note au moins égale à la moyenne pour l'ensemble des épreuves

Une session par an

Admission

Sont autorisés à s'inscrire

  • Les titulaires d’un diplôme français d’Etat de docteur en médecine
  • Les titulaires d’un diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire, en biologie ou en pharmacie
  • Les psychologues titulaires d’un D.E.S.S. de psychologie ou d’un master équivalent
  • Les avocats, les magistrats et les juristes titulaires d’une maîtrise en droit ou d’un master équivalent
  • Les officiers de Gendarmerie et les commissaires de Police
  • Les titulaires d’un diplôme d’université sanctionnant des études de niveau équivalent sur proposition du Directeur du Laboratoire d’Ethique Médicale et Médecine Légale, après avis de la commission pédagogique.

Conditions d'admission

L'entrée en formation nécessite un avis pédagogique.

  • votre Curriculum Vitae
  • votre lettre de motivation pour participer à la formation
  • vos diplômes vous permettant de justifier l'accès à la formation

Et après ?

Poursuite d'études

Vous pouvez toujours compléter ou acquérir de nouvelles compétences en vous inscrivant à d'autres diplômes d'université ou des séminaires.

Contact(s)

Composante(s)

  • Responsable pédagogique
    Marie-France Mamzer
  • Coordinateur pédagogique
    Charles Agostini
  • Secrétariat pédagogique
    Celine Hyerle

    Email : celine.hyerle @ parisdescartes.fr

  • Service Commun de Formation Continue
    Service Commun de Formation Continue, DU-DIU - Sciences fondamentales et biomédicales

    Tél : 01 76 53 46 30

    Email : inscription.dudiu.biomed @ scfc.parisdescartes.fr

Nous contacter

12, rue de l’École de Médecine
75270 Paris Cédex 06 - France
Tél : (33) (0)1 76 53 16 16

Accueil