Type de diplôme : Master (LMD)

Master Sociologie - Parcours : Sociologie d'enquête

Domaine : Sciences humaines et sociales

Mention: Sociologie

  • Crédits ECTS

    120 crédits
  • Niveau d'étude visé

    BAC +5
  • Durée

    2 ans
  • Composante(s)

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Le Master « Sociologie d'enquête » se caractérise par la volonté de ne pas séparer questionnement théorique et exigence empirique dans la démarche sociologique. Il apporte des connaissances théoriques approfondies en sociologie de la famille, de la santé, du travail, mais aussi en sociologie des inégalités sociales, du genre, et des pratiques numériques. Les étudiant.e.s acquièrent de solides compétences dans une large palette de méthodes : méthodes d’enquête par entretien, par observation, par questionnaire, analyse statistique de données sous R, analyse textuelle, usage du Web pour les sciences sociales, sociologie visuelle... Un mémoire de recherche individuel est demandé en M1 comme en M2, permettant à chaque étudiant de développer de manière individuelle une problématique à partir de la constitution d’un corpus original. Différentes enquêtes collectives sont également mises en œuvre, notamment lors d’un stage d’une semaine de terrain en M1

La formation est complétée par l’apprentissage de savoir-faire indispensables à l’exercice du métier de sociologue : notions de droit et d’éthique appliquées aux enquêtes en sciences sociales, sociologie en langue anglaise, outils de gestion bibliographique, formation aux techniques de réponses à des appels d’offres.

Le master Sociologie d’Enquête offre donc une formation théorique et méthodologique préparant aux diverses activités des métiers de la sociologie, dans le domaine de la recherche publique comme dans le domaine du secteur privé ou parapublic. Il permet également une poursuite d’études en doctorat (en France comme à l’étranger).

Pour en savoir plus : consultez le site de Master.

www.sociologiedenquete.fr

Objectifs

Les formes d’exercice professionnel du « métier de sociologue » sont variables mais toutes nécessitent l’acquisition de compétences méthodologiques et théoriques et l’apprentissage d’un savoir-faire mariant étroitement pratique d’enquête et réflexion théorique. Ces aspects sont clairement renforcés dans la nouvelle spécialité : affirmation de la formation dans un corpus disciplinaire homogène ; renforcement de la spécialisation en sociologique ; augmentation des compétences méthodologiques ; acquisition de compétences plus prononcées dans la communication et la valorisation des travaux de recherches ou d’études ; l’amélioration notable de l’encadrement et du suivi des étudiants ; l’augmentation du caractère professionnel des travaux demandés (au sens des critères du monde académique, ou du monde professionnel privé, selon les cas).

Par ailleurs, chacun des membres de l’équipe pédagogique possède des liens privilégiés avec de nombreux secteurs d’activité économique : services d’études des ministères ; associations ; sociétés d’études ; département d’études de grands groupes économiques ; institutions publiques ou parapubliques… L’amélioration de l’accompagnement des étudiants durant leur cursus au sein du master permettra de mieux les préparer et les guider vers ces débouchés.

Par exemple : organismes type ORS, caisse d’allocations familiales, conseils régionaux ; étudiants en congés individuels de formation travaillant comme cadres hospitaliers ou infirmières ; CNAF, associations familiales, ministère des affaires sociales, secteur social et associatif, municipalités, sociétés d’études ; secteur social et associatif, sociétés d’études ; secteurs ou direction de la recherche des grandes entreprises ou ministère…

Le master « sociologie d’enquête » a pour but de former des sociologues spécialisés dans le domaine des études fondamentales ou appliquées qualitatives et quantitatives. En tant que tel, la formation débouche sur une pluralité de métiers (ci-dessous) mais qui partagent les mêmes spécificités en termes de connaissances, de compétences et d’aptitudes. En l’occurrence, un sociologue d’enquête est un professionnel qui est en mesure de :

  • Diagnostiquer une situation, un marché, des comportements
  • Définir une problématique pertinente
  • Constituer, gérer et traiter un ensemble d’informations, de données, de références
  • Concevoir une enquête selon une méthodologie et des techniques appropriées
  • Réaliser et collecter des données quantitatives et qualitatives
  • Décrire et analyser les résultats des enquêtes Produire et mettre en forme des rapports d’études ou d’enquête Préconiser des recommandations, des choix, des actions cohérents
  • Communiquer et assurer la valorisation de leur résultat en France comme à l’étranger

Sa mission est ainsi d’éclairer les décisions d’un organisme privé ou public et de résoudre des questions d’organisation, de développement, de changement d’ordre social, économique, marketing, politique, culturel, sanitaire, familial etc.

Savoir-faire et compétences

  • Savoirs méthodologiques : les démarches qualitatives et quantitatives, les techniques d’enquêtes (analyse documentaire, observation in situ, observation indirecte, entretiens, focus group, questionnaires, analyses statistiques, sondages, etc), les techniques d’analyse de données qualitatives et quantitatives, les procédés de communication et de valorisation de la recherche fondamentale ou appliquée…
  • Savoirs théoriques : les concepts et les théories sociologiques (voire pluridisciplinaires) sur la famille, sur l’individu, sur la santé et la maladie, sur le travail et les professions, mais aussi le genre, les discriminations, les politiques sociales, les pratiques numériques.
  • Savoirs transversaux associés en Anglais, en Informatique (Word, PowerPoint, Excel, Zotero, et R), en techniques de rédaction et d’expression orale, en gestion des projets…

Savoir-faire

  • Maîtrise des procédés pour répondre à des appels d’offres
  • Maîtrise des techniques de diagnostic d’un sujet, d’un problème, d’un marché etc.
  • Maîtrise des outils de recherche documentaires, de données statistiques, de références bibliographiques
  • Maîtrise des techniques de veilles documentaires et de prospectives
  • Maîtrise des procédés pour définir un objet, une problématique
  • Maîtrise des techniques pour concevoir, collecter, analyser des données issues des enquêtes qualitatives et quantitatives
  • Maîtrise des techniques de communications liées à la diffusion et à la valorisation des résultats d’enquête
  • Maîtrise de l’anglais, de l’informatique, d’un ou deux logiciels d’analyse statistique, des techniques d’expression et de rédaction

Savoir-être

  • Savoir travailler de façon autonome
  • Savoir travailler en groupe
  • Savoir exécuter une tâche en respectant les consignes et les délais impartis à sa réalisation
  • Savoir s’adapter aux mondes de la recherche et professionnel
  • Savoir être curieux, imaginatif, ouvert

Niveau d'étudeBAC +5

Niveau d'entréeBac+3

Régime d'étude

  • Formation initiale
  • Formation continue

Formation à distancePrésentiel

Langue(s) d'enseignementFrançais

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Capacité d'accueil

    M1 - 25 ETUDIANTS

    M2 30 ETUDIANTS

    Organisation

    Organisation de la formation

    • Période de début de la formation : septembre
    • Période de fin de la formation : fin des cours début mai, soutenance du mémoire courant juin
    • Cours sur 3 jours (voire deux en M2) : les mercredi, jeudi et vendredi, pendant 4 semestres de 12 semaines chacun.
    • Master en présentiel. La formation ne peut pas être suivie à distance.

    Le Master de Sociologie d’enquête est conçu sur la base de trois thématiques correspondant à trois grands domaines de la sociologie : la sociologie de la Famille, la sociologie du Travail et la sociologie de la Santé. Des enseignements dans ses trois domaines sont donnés en première et deuxième année de Master par des sociologues reconnus dans ces branches spécifiques de la sociologie. Il y a un mémoire en première année et un mémoire en deuxième année, tous deux sont à rendre à l’écrit et sont soutenus à l’oral en juin.

    Les enseignements aux méthodes d’enquêtes, dans leur diversité, sont également un des points forts du master : méthodes d’enquête par entretien, par observation, par questionnaire, analyse statistique de données sous R, analyse textuelle, usage du Web pour les sciences sociales, sociologie visuelle, pratique de l’enquête collective, stage de terrain.

    Contrôle des connaissances

    • 100 % en contrôle continu
    • Pas de deuxième session
    • Note éliminatoire à une UE (sauf mémoire) : moins de 7/20. Note éliminatoire au mémoire : moins de 10/20. Compensation des notes entre UE par semestre.
    • Formation à suivre en maximum trois ans. Une troisième année n’est pas de droit, elle est soumise à l’appréciation du jury
    • Ce diplôme peut être suivi en formation continue, notamment dans le cadre d’un contrat de professionnalisation
    • Ce diplôme est éligible au titre de la VAE Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002.
    • Contacter le service de formation continue : https://www.parisdescartes.fr/formation-continue/

    Aménagements particuliers

    Etudiants en situation de handicap :

    Vous pouvez prendre contact avec le service Accompagnement Santé & Handicap par mail

    (accueil.ash 
@ 
parisdescartes.fr (accueil.ash @ parisdescartes.fr)) ou par téléphone : 01 76 53 17 64.

     

    Admission

    Conditions d'admission

    Sur dossier

     

    Pré-requis nécessaires

    Prérequis pour entrer en M1 :
Licence ou autre BAC+3 ou validation d'acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985)

    Prérequis pour entrer en M2 :
 Master 1 ou validation d’acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985). Pour un accès direct en M2, l’équipe pédagogique demande que les candidats aient suivi un minimum de formation en sociologie et l’indiquent explicitement dans leur dossier.

     

    Modalité de candidature

    Dossier de candidatures :

    - Lettre de motivation (document obligatoire). Celle-ci doit témoigner d’un intérêt particulier et motivé pour ce parcours Sociologie d’Enquête.

    - Curriculum vitae complet (document obligatoire)

    - Photocopie des relevés de notes bac et post bac (document obligatoire)

    - Projet de recherche :

             M2 : de 2 à 3 pages, il est obligatoire pour les demandes d’entrée directement en M2.

             M1 : Pour les demandes d’entrée en M1, il n’est pas obligatoire d’envoyer un projet de          recherche mais il est vivement conseillé de mentionner dans la lettre de motivation un ou des souhaits de thèmes de recherche envisagés pour le mémoire.

    - Dossier VAPP85 (le cas échéant)

    Période des candidatures : Entre mars et mai. Pour candidater pour la rentrée 2019 : candidature entre le 25 mars et le 3 mai 2019.

    Lien pour candidater : https://www.parisdescartes.fr/candidater/

    Et après ?

    Poursuite d'études

    Avec l’obtention du master, vous pouvez ensuite si vous le souhaitez poursuivre vos études en doctorat et réalisé ainsi une thèse en contrat doctoral ou CIFRE

    https://www.parisdescartes.fr/doctorat/

    Insertion professionnelle

    Les formes d’exercice professionnel du « métier de sociologue » sont variables mais toutes nécessitent l’acquisition de compétences méthodologiques et théoriques et l’apprentissage d’un savoir-faire mariant étroitement pratique d’enquête et réflexion théorique. Ces aspects sont clairement renforcés dans la nouvelle spécialité : affirmation de la formation dans un corpus disciplinaire homogène ; renforcement de la spécialisation en sociologique ; augmentation des compétences méthodologiques ; acquisition de compétences plus prononcées dans la communication et la valorisation des travaux de recherches ou d’études ; l’amélioration notable de l’encadrement et du suivi des étudiants ; l’augmentation du caractère professionnel des travaux demandés (au sens des critères du monde académique, ou du monde professionnel privé, selon les cas).

    Par ailleurs, chacun des membres de l’équipe pédagogique possède des liens privilégiés avec de nombreux secteurs d’activité économique : services d’études des ministères ; associations ; sociétés d’études ; département d’études de grands groupes économiques ; institutions publiques ou parapubliques… L’amélioration de l’accompagnement des étudiants durant leur cursus au sein du master permettra de mieux les préparer et les guider vers ces débouchés.

    Par exemple : organismes type ORS, caisse d’allocations familiales, conseils régionaux ; étudiants en congés individuels de formation travaillant comme cadres hospitaliers ou infirmières ; CNAF, associations familiales, ministère des affaires sociales, secteur social et associatif, municipalités, sociétés d’études ; secteur social et associatif, sociétés d’études ; secteurs ou direction de la recherche des grandes entreprises ou ministère…

    Le master « sociologie d’enquête » a pour but de former des sociologues spécialisés dans le domaine des études fondamentales ou appliquées qualitatives et quantitatives. En tant que tel, la formation débouche sur une pluralité de métiers (ci-dessous) mais qui partagent les mêmes spécificités en termes de connaissances, de compétences et d’aptitudes. En l’occurrence, un sociologue d’enquête est un professionnel qui est en mesure de :

    • Diagnostiquer une situation, un marché, des comportements

    • Définir une problématique pertinente

    • Constituer, gérer et traiter un ensemble d’informations, de données, de références

    • Concevoir une enquête selon une méthodologie et des techniques appropriées

    • Réaliser et collecter des données quantitatives et qualitatives

    • Décrire et analyser les résultats des enquêtes Produire et mettre en forme des rapports d’études ou d’enquête Préconiser des recommandations, des choix, des actions cohérents

    • Communiquer et assurer la valorisation de leur résultat en France comme à l’étranger

     

    Sa mission est ainsi d’éclairer les décisions d’un organisme privé ou public et de résoudre des questions d’organisation, de développement, de changement d’ordre social, économique, marketing, politique, culturel, sanitaire, familial etc.

    Secteurs et environnements de travail

    Les sociologues d’enquêtes sont attachés généralement à un département, une direction des études, à une cellule de prospective ou à un laboratoire de recherche (universitaire, CNRS, INSERM). Ils peuvent travailler:

    • Dans des instituts ou sociétés d’études ( IPSOS, SOFRES, LH2, BVA etc.)

    • Dans des entreprises privées ou publiques de nombreux secteurs

    • Dans des observatoires

    • Dans des collectivités territoriales

    • Dans des organismes de conseils (agence de conseils en santé publique, en expertise conditions de travail, etc)

    • Dans des organismes consulaires (chambre de commerce et d’industrie, AACC, chambre des métiers, APEC, ARPP etc..)

    • Dans des institutions (ministère, conseil régional, municipalités, grande administrations etc)

    • Dans des services publics : caisse d’allocations familiales, CNAF, SNCF, RATP

    • Dans des associations (Organisme régional de la santé (ORS), UNAF, etc. )

    • Des ONG etc…

    Des métiers et des débouchés

    L’obtention du master « sociologie d’enquête » donne la possibilité d’accéder à une palette de métiers identifiés selon le Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois de l’ANPE (code Rome) comme suit :

    • Sociologue (code Métier ROME. 32151)

    • Chargé d’études (code Métier ROME. 32151) en famille, santé travail, consommation, communication

    • Chargé de mission (famille, santé, travail, consommation, communication etc) (code métier Rome 32172)

    • Chargé de planification (code Métier ROME. 32151)

    • Chargé d’études en sciences de l’Homme (Code Métier ROME. 32152)

    • Chargé d’études de marché (Code Métier ROME 33114)

    • Chargé de communication sociale (32213)

    • Consultant en management interculturel (code Métier ROME. 32151)

    • Auditeur social (code Métier Rome 32121)

    • Chargé d’étude ou d’opération de développement (social, économique et culturel) (code Métier Rome 23211)

    • Conseiller en travail social (code Métier ROME. 32165)

    • Inspecteur de la santé et de la protection sociale (code Métier ROME. 32165)

    • Chargée de formation et de communication (code Métier Rome 32 122)

    • Chef de centre travail et emploi (code Métier Rome 12162)

    • Conseiller en travail social (code étier Rome 32165)

    • Enseignant-chercheur (Code Métier ROME 22131) après un doctorat

     

    Contact(s)

    Composante(s)

    Lieu(x) de la formation

    • Saints Pères
    • Responsable du diplôme
      Lefèvre Cécile

      Email : cecile.lefevre @ parisdescartes.fr

    • Secrétariat pédagogique
      Druliolle Nathalie

      Centre universitaire des Saints-Pères - Bâtiment Jacob (4ème étage - Bureau J424)45, rue des Saints-Pères75006 Paris

      Email : nathalie.druliolle @ parisdescartes.fr

    • Assistant(e) de formation continue
    • Assistant(e) de formation continue
      Dellali Marouane

      Email : marouane.dellali @ parisdescartes.fr

    Logo

    Nous contacter

    12, rue de l’École de Médecine
    75270 Paris Cédex 06 - France
    Tél : (33) (0)1 76 53 16 16

    Accueil