Type de diplôme : Master (LMD)

Master Sciences du langage - Parcours : Expertise en sémiologie et communication

Domaine : Sciences humaines et sociales

Mention: Sciences du langage

  • Crédits ECTS

    120 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Durée

    2 ans
  • Composante(s)

  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

À l’université Paris Descartes, la mention Sciences du langage (SDL) se compose de deux parcours : Signes, discours et société (SDS), parcours orienté vers la recherche et qui date de 2014 et Expertise en sémiologie et communication (ESC), parcours professionnel qui existe depuis 1992. Les deux parcours ont en Master 1 ¾ des cours en commun et ¼ des cours sont spécifiques au parcours ESC. En Master 2, les cours ont lieu de mi-septembre à mi-février, sur 20 semaines de présentiel et sont entièrement dédiés au parcours Expertise en sémiologie et communication.

Le master ESC est destiné à tous les étudiants intéressés par la place du langage – au sens large, incluant les signes iconiques, gestuels, spatiaux, plus largement : non verbaux – dans les dynamiques sociales et professionnelles, ce qui est non seulement le cas des licenciés en sciences du langage et, plus généralement, en sciences humaines et sociales (philosophie, histoire, sociologie, etc.), en lettres et langues et en communication, mais aussi d’étudiants venant d’autres horizons : communication, marketing, graphistes, designers,…

Objectifs

Les étudiants du master SDL s’engagent dans le domaine de l’étude des pratiques langagières en société, considérées tant du point de vue sociolinguistique que discursif et sémiologique et s’appuyant sur l’exploitation des outils de la linguistique générale. Pris dans leurs contextes de production particuliers et réels, plus ou moins larges (société, ville, institution, entreprise, échange verbal, etc.), les discours sont appréhendés dans leur complexité, à la fois comme moteurs et produits des pratiques sociales et professionnelles. Plus que comme un instrument de communication, le langage est envisagé dans ses dimensions sociales, symboliques et pragmatiques et on prend en compte la dynamique dans laquelle il entre avec d’autres pratiques sociales dans des espaces sociaux divers (familiaux, institutionnels, professionnels, scolaires, politiques, médiatiques, etc.).

Les étudiants sont spécifiquement formés aux techniques d’enquête (recueil de données, observation, entretiens, enquête documentaire) et aux techniques d’analyse de corpus oraux ou écrits. Ils sont, de plus, initiés à la manipulation de logiciels spécialisés dans le traitement et l’analyse de corpus langagiers. Il s’agit pour eux d’expérimenter concrètement le travail de recherche ainsi qu’une diversité de méthodes d’analyse des discours en société, discours conçus en lien avec des problématiques contemporaines : genre, urbanisation, migration, pratiques identitaires de groupes, langues minoritaires, médias (digitalisation et réseaux sociaux), idéologies, scolarisation. La formation permet avant tout aux étudiants de s’interroger sur ce que le discours peut nous apprendre quant au rôle du langage dans l’organisation sociale et dans le jeu des relations sociales (relations de pouvoir, différenciation sociale, constructions identitaires, aspects culturels, relations interpersonnelles, etc.). Elle les amène à développer et à élaborer un regard critique et distancié par rapport aux discours de divers types produits en société (discours professionnels, politiques, médiatiques, discours de sens commun, discours urbains), dont les discours de discriminations (de genre, générationnelles, sociales, ethniques, etc.). On examine les façons dont le discours contribue à construire des inégalités, mais aussi aux manières dont il peut y remédier.

Le master 2 ESC aborde les deux domaines de l'édition et de la communication, y compris en envisageant des croisements fructueux entre les deux et forme des expert.es en communication et en analyse sémiologique de toute forme de langage, armé.es d'un bon sens critique et susceptibles non seulement de répondre à de nombreuses offres du marché, mais également de concevoir leur propre profil de poste une fois le diplôme acquis.

 

Savoir-faire et compétences

M1 ESC

- la connaissance des cadres et des concepts liés aux différentes approches « en discours » (sociolinguistique, sémiologie, anthropologie du langage, analyse du discours, etc.) qui sont appréhendés d’un point de vue théorique et méthodologique (ces connaissances sont abordées dans l’UE 1 « Approches théoriques et méthodologiques » de chaque semestre) ;

- la manipulation de techniques dans deux phases essentielles de la recherche, à savoir l’enquête/la constitution de corpus et l’analyse : d’une part, des enseignements pratiques (enquêtes, recueil de données, manipulations de logiciels, pratiques documentaires, techniques audio et vidéo, etc.) sont proposés aux étudiants afin d’expérimenter concrètement le travail de recherche ; d’autre part, une série de méthodes d’analyse des discours (verbaux et non verbaux) est abordée (analyse énonciative, interactionnelle et conversationnelle, sémiologique, outils informatiques pour la linguistique de corpus, etc.) : ces compétences sont mises en place dans l’UE 2 « Observation et analyse » de chaque semestre : c’est son volet technique ;

- 1/4 cours spécifiquement destinés aux M1 ESC : Histoire des modèles sémiologiques et sémiotiques, Regards sémiologiques sur l'image, Approches professionnelles des médias écrits, Rédaction web et ingénierie documentaire, Sémiotique des identités socio-visuelles

M2 ESC

Les connaissances et compétences visées par le master ESC sont les suivantes :

  • Définir des thématiques d’étude en connaissance de données scientifiques relatives aux sciences humaines et sociales, et mettre en œuvre des programmes d’étude et expertises selon un calendrier et des méthodes adaptées ;
  • Lorsque l’objet d’étude s’inscrit dans le domaine des sciences dures ou techniques, savoir rechercher les références de médiation et de vulgarisation qui formeront la littérature grise à analyser ;
  • Effectuer un travail de recherche en recueillant, en traitant et en analysant des données, documentaires et langagières, en exploitant des outils théoriques et méthodologiques, et en adoptant une démarche d'expertise appropriée ;
  • Présenter les résultats d’une expertise de façon critique, à l’oral et à l’écrit, en français et en anglais, en structurant l’argumentation de façon logique et rigoureuse, selon les normes en vigueur tant dans le milieu professionnel universitaire que non universitaire ;
  • Savoir articuler l'expertise sémiologique avec les études qualitatives et quantitatives ;
  • Connaître les métiers auxquels mène la formation et s’initier aux compétences exigées dans ces métiers.
  • Capacité de construction de corpus écrits et oraux, textuels, iconiques et non verbaux ;
  • Compétences dans le maniement des concepts-outils des sciences du langage et dans leur mobilisation critique en fonction des corpus, des problématiques et des objectifs d’étude ;

-      Compétences dans le domaine de l’analyse critique, en contexte social, de textes, de discours et de corpus non verbaux (images, espaces, gestes) ;

-      Capacité d'expertise dans l'analyse des productions langagières, quel que soit le secteur envisagé (média, publicité, politique, éducatif, professionnel, etc.) ;

-      Compétences approfondies du maniement de la langue orale et écrite, en français et en anglais : présentations orale et écrite d’une étude ;

-      Compétences approfondies dans la recherche et le maniement d’informations : constitution de bibliographies sur un sujet donné, recherche, tri et organisation de l'information ; synthèse des documents et des informations de sources diverses ;

Précision du rythme

En M1 ESC : 2 semestres

En M2 ESC : formation à l’université sur 20 semaine de septembre à mi-février ; ensuite départ en stage obligatoire : 450h requis, soit 3 mois en temps plein.

Niveau d'études viséBAC +5

Niveau d'entréeBac+3

Régime d'étude

  • Formation initiale
  • Formation continue

Formation à distancePrésentiel

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

Stage (optionnel en M1 ESC - obligatoire en M2 - ESC : 450 heures)

Stage à l'étrangerOptionnel (450 h minimum soit 3 mois temps plein)

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Partenariats

    Établissement(s) co-accrédité(s)

    • Université Paris 3
    • Institut National des Langues et Civilisations Orientales

    Laboratoire(s) partenaire(s)

    Organisation

    Organisation de la formation

    Le master est piloté par une responsable de mention et deux co-responsables de parcours. Cinq enseignant.es-chercheur.es titulaires interviennent dans le master.

    La liste des intervenant.es ainsi que leur qualité est connue des étudiant.es grâce à l’aide-mémoire distribué en début d’année ainsi qu’à la brochure sur le site de la faculté. Par ailleurs, les emplois du temps destinés aux étudiant.es indiquent les enseignant.es qui assurent les cours.

    Un.e délégué.e de promotion est élu chaque année afin d’assurer une interface permanente avec les co-responsables du master. Il/elle participe au Conseil de perfectionnement annuel qui décide de l’évolution du master.

    En M2 ESC, le stage obligatoire de 450h minimum (équivalent 3 mois temps plein) permet aux étudiants d’appréhender la recherche de manière concrète (le matériel audio et vidéo disponible au département permet à chaque étudiant d’expérimenter la recherche pratique).

     

    Stages

    • A partir de mi-février les étudiants du parcours ESC effectuent un stage obligatoire en entreprise ou institution (publique ou privée) de 450h au minimum (soit 3 mois), mais le plus souvent ils enchaînent 2 stages de 3 mois ou acceptent un stage de six mois aux conditions requises par le cadre national (calendrier, nombre d’heures, rémunération).
    • Le master 2 ESC déploie l’expertise du langage par un ensemble d’UE que les étudiant.es suivent obligatoirement tous ensemble, ce qui s’avère efficace à deux titres : d’une part, sur le plan des connaissances à acquérir relevant des objectifs du master, ces UE clairement identifiées doivent être suivies (l’assiduité est obligatoire et le contrôle de la présence s’effectue à chaque cours ou intervention de professionnel) ; d’autre part, cela renforce considérablement la synergie (travail intellectuel, échanges plus informels) entre étudiant.es, puisqu’elles/ils participent sur 20 semaines intensives à tous les cours (sauf l’option, qui les divise en deux sous-groupes).
    • 10 à 15 professionnels interviennent dans la formation pour un total de 156 heures (sur 277, soit presque 60%), ce de façon renouvelée et évolutive.
    • Le master existant depuis 27 ans, son réseau professionnel de recrutement est dense, solide et s'étend de plus en plus. Nous pouvons proposer à nos étudiant.es, en dehors de leurs propres recherches de stage auxquelles nous les incitons pour cultiver à la fois l'esprit d'initiative et la diversification, au moins deux stages.
    • Au fil du temps, des entreprises recrutent tous les ans spécifiquement nos étudiant.es de Master ESC, en stage et/ou/puis en CDI, parfois en leur offrant l’opportunité de thèses CIFRE et en leur donnant la primauté sur d’autres formations : c’est le cas de la Recherche & Développement d’EDF, d’Ipsos (département Etudes qualitatives), de Sémiosine, de l’Agence Hopscotch, etc.

     

     

     

    Contrôle des connaissances

    L’évaluation se fait sur le mode du contrôle continu intégral et se focalise tant sur l’acquisition des savoirs et des savoir-faire que sur la progression des étudiants. Les contrôles continus consistent en devoirs sur table, en dossiers et en exposés, nécessitant en partie des travaux de recherche bibliographique ou encore des travaux de terrain ou des analyses de corpus. Des jurys sont organisés en fin de semestre, composés d’enseignants-chercheurs intervenant dans le master.

    Les dates des jurys sont indiquées aux étudiants dans l’aide-mémoire distribué aux étudiants en début d’année. Les étudiants sont informés du mode d’évaluation précis pour chaque enseignement par l’intermédiaire de la brochure de la formation, en ligne sur le site de la faculté et par les co-responsables du master.

    Aménagements particuliers

    Pour les étudiants en situation de handicap  prendre contact avec le service accompagnement santé & handicap - mail : accueil.ash @ parisdescartes.fr - tél 01 76 53 17 72

    Admission

    Sont autorisés à s'inscrire

    Le master ESC est d’un accès assez libre, ouvertes aux diplômés non seulement de L3 de SDL, mais de toute licence en lettres, langues et sciences humaines, voire de licences d’autres domaines (une mise à niveau d’une semaine au début du semestre 1 permet à ceux qui n’ont aucune formation antérieure en sciences du langage d’acquérir les notions de base avant de commencer à suivre le master).

    Pré-requis

    Prérequis pour entrer en M1 ESC :
Licence ou autre BAC+3 dans le domaine des sciences humaines et sociales, ou du graphisme/design ou encore de la communication ou validation d'acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985).

    Le recrutement en M1 est constitué par un test écrit d’une heure (vérification du niveau de langue en français et également de la capacité d’une écriture personnelle) et par un entretien oral de 10 minutes avec un jury permettant d’évaluer les motivations professionnelles, éventuellement un projet plus précis, et l’adéquation des motivations et du projet avec les orientations du master ESC : entre 15 et 20 étudiant.es recrutées.

    Modalités d’admission : sur dossier + examen écrit (1h) + entretien (10 mn) – test écrit et entretien dans la même journée.

     

    Prérequis pour entrer en M2 ESC :

    L’accès au M2 ESC est de droit pour les M1 ESC ayant validé l’ensemble des UE de leur M1 ; pour les nouveaux arrivants en M2, un M1 de sciences humaines et sociales ou dans le domaine de la communication/design/graphisme est requis ; un entretien oral avec un jury composé de deux enseignant.es titulaires permet d’évaluer le projet professionnel au regard des attendus de la formation ESC, ou validation d'acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985).

    Modalités d’admission : sur dossier + entretien (15 mn)

    Candidater / S'inscrire

    Modalités de candidature

    - Lettre de motivation (document obligatoire)

    - Curriculum vitae complet (document obligatoire)

    - Photocopie des relevés de notes bac et post bac (document obligatoire)

    - Dossier VAPP85 (le cas échéant)

    Période des candidatures : entre avril et mai

    Période des entretiens : juin

    Modalités d’admission en M1 :

    Pour les étudiants n’ayant pas suivi la L3 : sur dossier + examen écrit + entretien  

    Modalités d’admission en M2 :

    Pour les étudiants n’ayant pas suivi le M1 du parcours ESC : sur dossier + entretien  

    Pour plus d'informations sur les modalités d’inscription au diplôme, veuillez prendre contact avec le service de la scolarité de l'UFR, de la faculté ou de l'institut concerné.

    Et après ?

    Poursuite d'études

    Le master ESC est principalement professionnalisant : 90% des étudiant.es ayant obtenu le Master ESC sont ainsi recrutées à 12 mois en CDI/CDD dans les métiers correspondant à la formation. Cependant, pour un.e, parfois deux voire trois étudiant.es chaque année, le master ESC est une étape vers une inscription en doctorat. En effet, le mémoire de M2 ne se confond absolument pas avec un rapport technique de stage. Il s'agit au contraire de faire produire à l'étudiant.e un travail rigoureux et profond, avec la dimension critique requise et des problématiques clairement exposées et travaillées. Ainsi le mémoire constitue-t-il une véritable « carte de visite » pour le futur recrutement du/dela diplômé.e, mais peut aussi, grâce à son niveau d’exigence équivalent à celui d’un M2 recherche, mener à une inscription en doctorat.

    Insertion professionnelle

     

    • Les domaines privilégiés sont celui des études qualitatives et sémiologiques et celui du conseil en communication ou éditorial.
    • Métiers : concepteur/trice-rédacteur/trice, chargé.e d’études qualitatives (puis directeur/trice d’études qualitatives) chargé.e de webmarketing, chef.fe de projet digital, planneur/euse stratégique, journaliste, chargé.e de communication dans l’édition, chargé.e de partenariat et communication, responsable presse et éditoriale, freelance expertises sémiologiques,…

     

    Le master existant depuis 27 ans, son réseau professionnel de recrutement est dense, solide et s'étend de plus en plus. Nous pouvons proposer à nos étudiant.es, en dehors de leurs propres recherches de stage auxquelles nous les incitons pour cultiver à la fois l'esprit d'initiative et la diversification, au moins deux stages.

    Au fil du temps, des entreprises recrutent tous les ans spécifiquement nos étudiant.es de Master ESC, en stage et/ou/puis en CDI, parfois en leur offrant l’opportunité de thèses CIFRE et en leur donnant la primauté sur d’autres formations : c’est le cas de la Recherche & Développement d’EDF, d’Ipsos (département Etudes qualitatives), de Sémiosine, de l’Agence Hopscotch, etc.

    Passerelles

    • Métiers du livre et de l’édition
    • Science politique
    • Marketing et communication

    Contact(s)

    Composante(s)

    Lieu(x) de la formation

    • Saints Pères
    • Responsable du diplôme
      Patricia Von Münchow

      Email : patricia.vonmunchow @ parisdescartes.fr

    • Responsable du parcours
      Valérie Brunetière

      Email : valbrune @ parisdescartes.fr

      Juan Alonso

      Email : juan.alonso @ parisdescartes.fr

    • Secrétariat pédagogique
      Sandrine Figuinha

      Centre des Saints-Pères - Bâtiment Jacob - Scolarité SDL et DDL (4ème étage - bureau J428)45, rue des Saints-Pères75006 Paris Tél : 01 76 53 35 24

      Email : sandrine.figuinha @ parisdescartes.fr

    International

    Mobilité internationale

    Nous proposons un master conjoint avec le Masterstudium sprachliche und literarische Varietäten in der frankophonen Welt de l’université d’Innsbruck (Autriche) et un double diplôme avec le master Philologie, mention langue française de l’université de České Budějovice – Bohême du sud (République tchèque).

    Par ailleurs, dans le cadre des 107 accords Erasmus gérés par les membres de l’équipe pédagogique (notamment notre directrice de département Anne-Sophie Savoureux, responsable des relations internationales au sein de la faculté), nous recevons chaque année entre 23 et 30 étudiants (variations d’une année sur l’autre, mais tendance stable dans la durée depuis 2012), pour un ou deux semestres.

    Nos étudiants peuvent aussi partir à l’étranger pour un semestre.

    Tous nos étudiants de M1 et de M2 suivent des cours d’anglais.

    Plusieurs cours en master 1 et des masters 2 ont lieu partiellement ou totalement en anglais.

    Nous contacter

    12, rue de l’École de Médecine
    75270 Paris Cédex 06 - France
    Tél : (33) (0)1 76 53 16 16

    Accueil