Type de diplôme : Master (LMD)

Master Didactique des langues - Parcours : Français langue étrangère

Domaine : Sciences humaines et sociales

Mention: Didactique des langues

  • Crédits ECTS

    120 crédits
  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Durée

    2 ans
  • Composante(s)

  • Langue(s) des enseignements

    Français, Anglais

Présentation

Master à la fois professionnalisant et axé sur la recherche, dédié à la formation de formateurs, d’enseignants et de chercheurs en Didactique des langues (DDL) et Didactique du Français langue étrangère et seconde (DFLES), le master DDL est proposé en formation initiale et continue. Il est coaccrédité par trois établissements : Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Université Paris Descartes et INALCO. Paris Descartes propose en M2 une spécialisation autour de l’enseignement du français aux migrants sans occulter l’enseignement du français à l’étranger ni l’enseignement du français en France, pour les séjours linguistiques. A Paris Descartes, l’effectif est limité à 40 étudiants par niveau, des stages de prise en main de classe de langue sont proposés sur place, aux Saints Pères, dans le cadre du DUFLE/S (public d’étudiants chinois) et de nombreuses offres de stages sont mises en circulation notamment pour les étudiants de deuxième année.

Le master est ouvert sur de nombreuses disciplines (didactique des langues, sociolinguistique, analyse du discours, syntaxe, sémiologie) du fait même de son inscription dans la faculté des SHS.

Objectifs

Le master DDL vise tout d’abord une réelle professionnalisation en didactique des langues (par delà le seul enseignement du français) par l’acquisition des savoirs disciplinaires, des savoirs et des savoir-faire didactiques requis pour enseigner une langue, mais aussi par la constitution d’une large palette de connaissance et de savoirs méthodologiques en SHS (enquête, lexicométrie, rédaction professionnelle). Cela permet aux étudiants d’accéder également à des métiers de diffusion de la culture (dans les Instituts français, les ministères, chez les éditeurs). Les débouchés espérés sont prévus en France comme à l’étranger, en visant une certaine polyvalence sur la base d’un socle académique et méthodologique consistant

Savoir-faire et compétences

Capacité à créer un cours, à manier les différentes méthodologies d’enseignement des langues, à s’adapter à un public donné (adolescent, adulte, adulte professionnel, académique, migrant, réfugié politique)

Capacité à mobiliser des disciplines des sciences du langage et des sciences sociales pour étayer sa démarche d’enseignement et de mise en débat des éléments culturels et interculturels

Capacité à identifier les principaux acteurs du milieu de la didactique des langues (associations, institutions, réseaux) et à les solliciter.

Capacité à organiser des rencontres, des journées scientifiques ou professionnelles, de rédiger des compte-rendus d’événements ou des brochures d’offres de formation

Capacité à entrer dans des problématiques de recherche de nature didactique, en vue d’une poursuite en doctorat, si c’est la voie choisie par l’étudiant.e

 

Précision du rythme

Rythme soutenu (une douzaine de cours/semestre) avec contrôle continu, diplôme couvrant des disciplines variées (didactique des langues, sciences du langage, sociologie, sémiologie)

Niveau d'études viséBAC +5

Niveau d'entréeBac+3

Régime d'étude

  • Formation initiale
  • Formation continue

Formation à distanceMixte-hybride

Langue(s) des enseignementsFrançais, Anglais

StageObligatoire (100 h en M1 et 300 heures en M2)

Stage à l'étrangerOptionnel

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Partenariats

    Établissement(s) co-accrédité(s)

    • Université Paris 3
    • Institut National des Langues et Civilisations Orientales

    Organisation

    Organisation de la formation

    Le master comprend deux années, mais le semestre 4 ne comporte pas de cours sur place, il est consacré au stage de plus de 300 heures. En M1, un stage obligatoire d’enseignement est réalisé tout au long de l’année dans le cadre du DU FLE/S (observation de cours et prise en charge de quelques heures d’enseignement auprès d’étudiants chinois de niveau A2 ou B1).

    Les semestres sont soumis au contrôle continu, le M2 requiert en plus un mémoire de 80 pages minimum avec soutenance (soit en juin, soit en septembre). Quelques cours sont proposés sur le mode hybride (une semaine en présence, la suivante à distance et ainsi de suite).

    La VAE est possible au niveau du M2 DDL. Un enseignant référent est attribué à chaque personne acceptée dans ce dispositif.

    Le Master est cohabilité avec Paris 3 et l’Inalco, des cours peuvent être

    Stages

    La responsable des stages du Master DDL centralise de nombreuses offres de stages qui parviennent à l’équipe. Des partenaires privilégiés existent (Alliance française de Paris, Institut catholique, Chambre de commerce et d’Industrie de Paris, Centre International d’Etudes Pédagogiques. Les stages longs (formation appliquée) du Ministère des affaires étrangères sont possibles également.

    Les stages sont majoritairement d’enseignement. Mais il y a aussi des stages d’élaboration de matériel pédagogique ou de tests d’examen, des stages dans l’édition du français langue étrangère.

    Contrôle des connaissances

    Contrôle continu sans partiels de fin de semestre de rattrapage

    Devoirs individuels et de groupes, prise en main de classes de langue notées à chaque semestre

    Mémoire et soutenance de fin de diplôme.

    Aménagements particuliers

    Pour les  étudiants en situation  de handicap : prendre contact avec la cellule accompagnement santé handicap:  mèl accueil.ash @ parisdescartes.fr - Tél 01 76 53 17 72

    Les étudiants salariés peuvent bénéficier de dispense d’assiduité sur présentation de justificatif (mais doivent dans ce cas passer l’ensemble des épreuves de l’ECUE). Ce sont les responsables de diplômes qui accordent au début de chaque semestre ces dispenses d’assiduité dans la limite de 3 par semestre/étudiant

     

     

    Admission

    Sont autorisés à s'inscrire

    Personnes se destinant à l’enseignement du français langue étrangère à l’étranger (dans les universités, les écoles de langues, les entreprises, les alliances françaises) ou en France (dans des écoles ou des Centres   de langues) ; personnes voulant enseigner le français à des migrants (dans le système scolaire ou dans des associations d’insertion) ; personnes titulaires de l’éducation nationale voulant enseigner dans les établissements français à l’étranger ou dans des classes bilingues privées (à l’étranger ou en France). L’enseignement d’autres langues que le français est aussi ciblé (Master de Didactique des Langues).

    Conditions d'admission

    Effectif limité à 40 places en M1 et 40 places en M2 – sélection sur dossier de pré-candidature en ligne puis test oral et test écrit. Fournir pour le dossier en ligne un justificatif de diplôme, un CV, une lettre de motivation et un justificatif de niveau de langue française de C1 à toutes les compétences pour les étudiants étrangers titulaires d’un diplôme d’une université étrangère. Pour les étrangers titulaires d’un diplôme d’une université française, ce justificatif de niveau de langue n’est pas exigé.

    Attention au type de dossier en ligne à choisir pour les ressortissants étrangers. Si le pays d’origine est intégré à Etudes en France, l’étudiant.e passe automatiquement par le système de recrutement Etudes en France. Toute candidature par eCandidat est rejetée automatiquement par le système informatique. Si l’étudiant relève d’un pays sans accord avec Etudes en France, il doit candidater via l’application eCandidat.

    Pré-requis

    Sont éligibles à la précandidature deux types de profil pour le M1 DDL   Cas 1 : diplômés d’un établissement français de niveau attesté L3 ou plus : titulaires d'une licence de sciences humaines et sociales, lettres, langues  ;   titulaires de masters d’écoles supérieures en arts, communication, sciences humaines. Cas 2 : étudiants titulaires d’un diplôme étranger (licences SHS, masters en SHS, ou école de traduction, master d’enseignement du français).

    Pour le M2 DDL, deux voies d’accès : CAS 1 : étudiants ayant validé une maîtrise ou la première année d’un master de Didactique du FLE, uniquement. Si le diplôme est français,

    ces étudiants candidatent sous l’application eCandidat. CAS 2 : professionnels de la formation ayant une expérience professionnelle de plus d’un an  et justifiant d’un diplôme niveau Bac + 4 (diplômes acceptés : sciences humaines et sociales, lettres, langues), éventuellement sous condition de rattraper quelques enseignements de la première année du master.

    Les candidats étrangers, pour accéder au M1 comme au M2 DDL, s’ils sont titulaires d’un diplôme étranger, doivent produire un justificatif de niveau de langue française de C1 à toutes les compétences. Il s’agit en effet d’un master préparant à l’enseignement du français, demandant donc un bon niveau de langue à l’oral comme à l’écrit.

    Candidater / S'inscrire

    Modalités de candidature

    Par l’application Etudes en France pour les pays affiliés à ce dispositifs ou par l’application de Paris Descartes eCandidat ; au vu des 40 places disponibles en M1 comme en M2, on établit un tri des dossiers puis on fait passer un test en présence au CUSP fin juin début juillet, test écrit et oral, pour les candidats présélectionnés. Les candidats à l’étranger sont soumis au test en temps limité à l’écrit et à l’oral, via Skype.

    Et après ?

    Poursuite d'études

    Sur une quarantaine d’étudiants de M2 DDL, de six à huit étudiants par an poursuivent en doctorat de Sciences du langage, en choisissant majoritairement de s’inscrire à Paris Descartes (ou alors en co-tutelle avec un établissement étranger). Ces étudiants donnent généralement des cours de FLE aux étudiants du DUFLS ou se voient confier des charges de cours dans d’autres universitaires françaises. Il est plus complexe pour eux d’obtenir un contrat doctoral, formule plus souvent attribuée aux doctorants en sociologie ou issus du master de SDL. Cela arrive toutefois.

    La poursuite d’études peut s’entendre aussi comme reprise d’études. Chaque année, le M1 accueille des enseignants du primaire ou du secondaire en congé formation (un ou deux). La formule de VAE est également proposée en M2, avec 2 ou 3 soutenances de mémoire et validation de diplôme par an (en plus de l’effectif en présentiel classique).

    Insertion professionnelle

    Tous les mastérands trouvent un emploi en France ou à l’étranger à hauteur de 85% dès la sortie du M2, mais la formule actuelle n’ayant que 4 ans d’ancienneté (nouvelle maquette) les statistiques ne sont pas forcément au complet. Les emplois, en particulier en France, peuvent cependant n’être qu’à temps partiel, ce qui peut nécessiter de travailler pour plusieurs employeurs en vue d’obtenir un volume d’heures équivalent à un temps plein. Les évolutions de carrière en particulier à l’étranger sont importantes (direction d’alliances françaises, poste dans les universités).

    Il est à noter que les étudiants du M2 DDL passent l’accréditation pour être jury examinateur/correcteur du DELF/DALF lors d’un stage intensif conduit par un envoyé du Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), offert par le département de Sciences du langage. Cet élément est extrêmement favorable au moment de postuler sur un emploi en école de langue ou dans un organisme de formation.

    Passerelles

    Après un M1 DDL, on peut suivre un M2 DDL à distance si on n’est pas libre en présence, en postulant à des formules par téléenseignement ailleurs qu’à Paris Descartes. Cette voie est rarement demandée mais possible.

    Le master ddl est plutôt un lieu d’accueil d’étudiants qui se réorientent après un M1 en Sciences de l’éducation par exemple ou un master en Relations Internationales ou un master en Sciences du langage que l’inverse. Il arrive cependant, qu’après un M2 DDL, certains étudiants fassent un deuxième M2 à Paris Descartes, notamment celui de « Cadre et consultant en formation continue » en Sciences de l’éducation.

    Contact(s)

    Composante(s)

    Lieu(x) de la formation

    • Saints Pères
    • Responsable du diplôme
      Florence Mourlhon-Dallies

      Email : florence.mourlhon-dallies @ parisdescartes.fr

    • Responsable du parcours
      Estelle Riquois

      Email : estelle.riquois @ parisdescartes.fr

    • Secrétariat pédagogique
      Sandrine Figuinha

      Centre des Saints-Pères - Bâtiment Jacob - Scolarité SDL et DDL (4ème étage - bureau J428)45, rue des Saints-Pères75006 Paris Tél : 01 76 53 35 24

      Email : sandrine.figuinha @ parisdescartes.fr

    International

    Poursuite d'études à l'étranger

    Le diplôme permet de poursuivre en doctorat à l’étranger ; cette voie est rarement demandée mais possible (cas en Russie, au Québec, récemment)

    Mobilité internationale

    SI le master DDL n’est pas un cursus international, il faut bien noter qu’il ouvre sur un grand nombre de postes à l’étranger, qu’il est fréquenté par des étudiants étrangers de tous pays (Inde, Russie, Algérie, Indonésie, Mexique) qui représentent souvent plus du tiers de l’effectif. Quelques cours sont dispensés en anglais, plus de la moitié des stages de M2 sont faits à l’étranger, souvent sur des périodes excédant trois mois (et pouvant aller jusqu’à 8 mois, sur dossier notamment avec le MAE).

    Nous contacter

    12, rue de l’École de Médecine
    75270 Paris Cédex 06 - France
    Tél : (33) (0)1 76 53 16 16

    Accueil