LICENCE Frontières du vivant

Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes
PDF
Vous êtes ici :

LICENCE Frontières du vivant

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Licence (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: FRONTIERES DU VIVANT
  • Nature de la formation: Mention
  • Niveau d'étude visé: BAC +3
  • Composante:
  • Formation initiale

Présentation et Objectifs

Présentation

Depuis Septembre 2011, la Licence Frontières du Vivant de l’université Paris Descartes a accueilli sa première promotion d’étudiants au sein d’un programme unique et exceptionnel à la fois du point de vue des contenus que de la pédagogie.

La Licence Frontières du Vivant est une formation généraliste et interdisciplinaire (biologie, physique, chimie, mathématiques et informatique) qui vise à transmettre aux étudiants une solide culture scientifique à travers un apprentissage par la recherche (apprentissage par projet et exploration de divers milieux professionnels).

Les étudiants de cette formation bénéficient d’enseignements en petits groupes et d’un accompagnement personnalisé et encadré par des tuteurs.

Les enseignements ont lieu au Centre de Recherche Interdisciplinaire, localisé sur le site Cochin de la faculté de médecine Paris Descartes (24 rue du Faubourg St-Jacques – Paris 14ème).

Objectifs

La formation de la Licence Frontières du Vivant fait appel à des méthodes pédagogiques innovantes laissant une large place à l’apprentissage par projet, à l’expérimentation et à l’exploration de divers milieux professionnels. Une des spécificités de cette formation est d’attacher autant d’importance à l’acquisition de compétences que de connaissances. Au cours des trois années, les étudiants seront amenés à prendre de plus en plus de responsabilités et d’autonomie dans leurs projets.

 

Compétences visées

Savoirs :

La licence Frontières du Vivant vise à transmettre aux étudiants une solide culture scientifique dans plusieurs disciplines (mathématiques, physique, chimie, biologie, informatique), de façon à ce qu'ils puissent poursuivre leurs études dans le domaine de leur choix.

Savoir-faire :

Cette formation laisse une large place à l'apprentissage par projet et à l'exploration de divers milieux professionnels (laboratoire, entreprise, association ...). Au cours des trois ans, les étudiants seront amenés à prendre de plus en plus de responsab ilités et d'autonomie dans les projets. Par la pratique de la recherche, elle permet aux étudiants d'acquérir des compétences telles que :

  • rechercher, organiser et analyser des informations 
  • travailler en groupe, créer de nouveaux outils, créer de nouveaux contenus (textes, pages web, vidéos ...)
  • travailler en anglais dans un environnement international

Savoir-être :

  • Travailler en équipe : s’intégrer, se positionner, collaborer, écouter
  • Créer des synergies entre projets
  • Faire preuve d’autonomie et d’autoévaluation
  • Exercer des responsabilités
  • Interagir avec les acteurs de la recherche, de l’enseignement et de  l’entreprenariat

Organisation

Organisation

Voici les cinq principes clés de la pédagogie développée au sein de la Licence Frontières du Vivant et qui en font l’originalité :

  • Évaluation

Les modes d’évaluation (oral, écrit, individuel ou en groupe) sont adaptés aux différentes compétences et connaissances à évaluer. On cherche à responsabiliser les étudiants, notamment au travers de pratiques telles que l’auto-évaluation et l’évaluation par les pairs.
Les enseignants communiquent régulièrement à chaque étudiant des commentaires critiques et constructifs sur sa progression. L’évaluation n’est pas principalement basée sur des notes.

  • Tutorat

Les étudiants bénéficient d’interactions personnalisées avec des tuteurs, d’une part en lien direct avec les enseignements, d’autre part pour les aider à définir leurs projets personnels et professionnels.

Des séances de tutorat de 2 heures, en petits groupes, ont lieu chaque après-midi avec pour objectifs de préparer le cours suivant, de revenir sur les notions déjà vues avec un angle différent et de corriger les exercices préparés à la maison. On insiste pour que chaque étudiant participe aux échanges avec l’enseignant et ses pairs.

Par ailleurs des tuteurs extérieurs à l’équipe pédagogique (entrepreneurs, employés du secteur privé, artistes, responsables associatifs…) se tiennent à la disposition des étudiants pour les aider à prendre du recul sur leur formation et à affiner leurs projets.
Les étudiants doivent rencontrer un de ces tuteurs une fois par semaine (sans que ce tuteur soit nécessairement toujours le même). Dans la mesure du possible, une permanence est assurée par au moins une personne en fin de journée.

  • Travaux pratiques

Les travaux pratiques sont au cœur de la formation et se font sous la forme de projets expérimentaux interdisciplinaires en laboratoire.
Les travaux pratiques doivent être l’occasion d’explorer et pas seulement de reproduire des résultats attendus. On favorise donc les projets centrés sur une question ouverte, la production et l’utilisation de données nouvelles.

Un portofolio de compétences permet à chaque étudiant de faire le suivi des acquisitions de compétences. Les étudiants sont incités à acquérir une autonomie et une liberté dans l’utilisation des outils et des techniques. On veille lors de ces séances à préserver la dimension ludique de la manipulation scientifique, et on valorise la créativité des étudiants.

  • Projets

Les projets du début de licence sont très encadrés, puis les étudiants bénéficient d’une autonomie accrue. Ces projets ont pour objectifs pour les étudiants d’explorer des milieux différents, d’affiner leurs choix professionnels et de travailler à plusieurs. Ces projets sont l’occasion de mettre en pratique les compétences et connaissances acquises lors de la formation ou de développer de nouvelles compétences pertinentes par rapport au projet professionnel de l’étudiant.

S1 : découverte de la méthodologie scientifique et exploration d’un milieu professionnel
S2 : courte immersion en laboratoire de recherche
S3 : didactique et communication scientifique
S4 : projet libre en groupe

  • Semaines de transition

En première année, deux semaines de rentrée en immersion permettent aux étudiants de se familiariser avec la Licence, de connaître l’équipe enseignante et les autres étudiants. Lors de ces deux semaines, on n’aborde pas de nouvelles notions relatives à l’une ou l’autre des disciplines de la Licence. Par le biais d’activités variées, les étudiants peuvent s’exercer à la méthodologie et à la communication scientifiques.

Par ailleurs, les deux derniers semestres ne comportent pas d’enseignement disciplinaire spécifique : le semestre 5 s’effectue dans un établissement partenaire français ou étranger et les étudiants effectuent au semestre 6 un stage d’ingénierie ou de recherche. Cependant, ces deux semestres comportent des semaines d’introduction et de clôture, au cours desquelles tous les étudiants de la promotion sont rassemblés pour préparer leur séjour, puis pour en faire le bilan et présenter leur expérience devant leurs pairs et l’équipe enseignante.

Admission

Conditions d'admission

Cette formation s’adresse à des candidats :

  • qui aiment se poser des questions
  • capables de prendre des initiatives
  • intéressés par les sciences du vivant
  • motivés par l’aspect interdisciplinaire de la formation

Le critère premier de sélection des étudiants est leur motivation pour participer à ce programme. Nous considérons la motivation comme un talent plus important que les résultats scolaires obtenus. Les critères de sélection sont définis de manière à détecter cette motivation et les caractéristiques décrites ci-dessus chez les étudiants et incluent donc des critères non scolaires.

Par ailleurs nous pensons que la diversité sociale et culturelle au sein de la promotion est essentielle pour la richesse de la formation. Le comité de sélection prend donc en compte des critères sociaux.

 

Sont autorisés à s'inscrire

La licence Frontières du Vivant s’adresse aux étudiants curieux des sciences en général, capables de prendre des initiatives, intéressés par les sciences du vivant et motivés par l’aspect interdisciplinaire du parcours.

Modalités de candidature

Dossier de candidature L1 :

Attention candidatures en ligne du 15 février au 20 avril 2016

La saisie des candidatures 2016 se fait en remplissant notre formulaire en ligne

Pour soumettre votre candidature, vous aurez besoin de charger plusieurs documents : CV, lettres de recommandation, bulletins scolaires … Nous vous conseillons de les rassembler, de les numériser et de les enregistrer dans un même répertoire avant de commencer à remplir le formulaire.

Vous pouvez télécharger ici la liste des pièces demandées.

ATTENTION ! Le formulaire ci-dessus est la seule façon d’envoyer votre candidature à la licence Frontières du Vivant ! Cette formation n’est pas référencée sur le site Admission Post-Bac.

Candidature pour admission directe en 2e année (L2) :

La même procédure  est mise en place pour les candidats souhaitant rentrer directement en deuxième année de Licence Frontières du Vivant : formulaire en ligne.

Le nombre de places est très limité et les candidats postulant pour l’entrée directe en deuxième année de Licence FdV devront justifier de connaissances préalables compatibles avec la poursuite en L2, attestées par les résultats ou l’expérience post-bac.

Et après

Poursuite d'études

La licence Frontières du Vivant est une licence généraliste et non-professionnalisante, qui s’adresse principalement à des étudiants désireux de poursuivre leurs études au-delà de la licence, en master recherche, master professionnel ou dans une école spécialisée (école d’ingénieurs, école de journalisme).

Aux étudiants qui souhaitent s’insérer dans le monde du travail directement après la licence, nous recommandons d’effectuer leur troisième année en licence professionnelle.

La Licence Frontières du Vivant dispense une formation par la recherche en sciences, mais les compétences et connaissances acquises par les étudiants au cours de cette formation leur donneront accès à deux types d’orientation :

  • Des cursus en lien avec la recherche scientifique : master, école d’ingénieur, enseignement, communication scientifique …
  • La liste des masters partenaires de la licence Frontières du Vivant est consultable ici
    Des cursus faisant appel aux compétences acquises par la recherche : par exemple développement de projets dans le monde associatif ou le secteur privé

Pour assurer à la fois la diversité des débouchés et l’acquisition de compétences spécifiques, les étudiants sont accompagnés tout au long de la licence dans la personnalisation de leur parcours.

Insertion professionnelle

Les débouchés hors master sont :

  • Une grande école / école d’ingénieur
  • La communication, médiation, journalisme scientifique,
  • L’entrepreneuriat dans le monde associatif ou le secteur privé (e.g. créer son entreprise)
  • La vie professionnelle dans une entreprise ou dans le secteur public

Passerelles et ré-orientation

 Après la licence, masters de différents domaines de formation à l’Université Paris Descartes (voir schéma). Autres masters possibles dans les universités de Paris Diderot, Paris 3 Sorbonne Nouvelle et à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Se renseigner auprès du SOFIP ou auprès de ces établissements pour le détail des spécialités.

 

Contacts

Responsable(s)

Thalabard Jean-Christophe

Directeur

Email : jean-christophe.thalabard @ math-info.univ-paris5.fr

Contact(s) administratif(s)

Licence Frontière du vivant

Secrétaritat pédagogique

24, rue du Faubourg Saint Jacques
Faculté de Médecine - Port-Royal - aile sud - 2ème étage
75014 Paris
Tél : + 33 1 76 53 46 24
Fax : + 33 1 76 53 46 29

Email : licencefdv @ gmail.com

En bref

Durée 3 ans

180 crédits ECTS

Infos pratiques

Lieu(x) de la formation

  • Cochin

International

Mobilité internationale

Les étudiants sont encouragés à la mobilité internationale au cours de la 3ème année : semestre 5 et semestre 6 effectués dans un établissement partenaire étranger ou français. Ils comportent  successivement un semestre de cours et un semestre de stage d'ingénierie ou de recherche. La validation de ces semestres passe par la participation à la semaine de clôture au cours de laquelle tous les étudiants de la promotion sont rassemblés pour faire le bilan et présenter leur expérience devant leurs pairs et l'équipe enseignante.